Sartorius Stedim Biotech bientôt cotée à Paris

Tout d’abord, ce n’est pas une IPO. C’est un Reverse-Spin-Out, combinaison d’un Reverse takeover et d’un Spin-Out.

L’opération se déroulera en trois temps :

  1. prise de contrôle majoritaire de la société de matériel médical Stedim par l’allemand Sartorius
  2. filialisation de l’activité Matériel de bioproduction de Sartorius
  3. fusion de Stedim et de la filiale

Stedim a 91 M€ de CA en 2006 (pour une valo de 290 M€). La division Biotech de Sartorius faisait 260 M€. La nouvelle filiale fusionnée vise 400 M€ en 2007. La filiale pourrait avoir une valorisation qui dépasse 800 M€, et être le leader mondial des systèmes à usage unique pour l’industrie biopharmaceutique.

Trois remarques :

  • comme dans la ruée vers l’or, les vendeurs de pioches font fortune (marge Ebidta = 15%, croissance annuelle 12%
  • “biotech” n’est plus un gros mot en bourse (+16% par rapport au cours garanti)
  • le contrôle de la société est bien parti en Allemagne, dans une société minoritairement contrôlée par Bio-Rad

Le communiqué de presse.

Advertisements